Un dimanche autour des malades

La Journée mondiale du malade se décline dans les diocèses français en un Dimanche de la Santé, généralement le dimanche le plus proche du 11 février pour rappeler que l’accompagnement des personnes souffrantes et la préservation du don de santé sont des priorités évangéliques. Il aura lieu cette année le dimanche 11 février sur le thème :

« De partout on venait à lui » (Mc 1,45).

En France, cet événement se vit en paroisse. L’Eglise est présente sur le terrain de l’accompagnement au sein des aumôneries hospitalières avec ses équipes de bénévoles qui œuvrent aux côtés d’associations laïques où tant de personnes de bonne volonté s’engagent aussi. Encourager tous ces volontaires, qui partout en France dans les plus petits villages et les plus grands hôpitaux, dans la discrétion et la simplicité, se rendent présents au jour le jour à l’autre, malade, seul, isolé, est l’une des dimensions du Dimanche de la santé. Les inviter à approfondir leur engagement, à poursuivre leur formation, à donner du sens à ce service et à cette mission aussi.

Le sacrement des malades est un sacrement de vie, de pardon, d’espérance et de réconfort qui octroie au chrétien la force de supporter l’épreuve d’une fragilité nouvelle, de la maladie ou de la vieillesse et l’assure de l’indéfectible présence du Christ à ses côtés.

C’est exactement ce que le Christ nous propose par ce sacrement : remettre sa souffrance à Dieu et en ressentir un réconfort, un repos, et une paix intérieure.

Sur notre groupement paroissial, le sacrement, dans une démarche de toute la communauté, sera proposé à tous ceux qui le désirent, au cours de la messe du samedi 10 février à 18 h 30 en l’église de Meulan et le dimanche 11 février à 10 h 30 en l’église de Triel. (horaires de vacances)

Se faire connaître auprès des prêtres de la paroisse.