Récollection du MCR à la Part-Dieu

C’est sous un beau soleil printanier que s’est déroulée notre journée le jeudi 14 mars. Notre groupe de trente-huit personnes comprenait les équipes MCR d’Aubergenville, Limay-Vexin et Meulan-Les Mureaux, ainsi que plusieurs sympathisants. A l’arrivée dans le parc de la Part-Dieu, à Poissy quel festival pour les yeux ! Des milliers de fleurettes parsemaient le sol de taches blanches, jaunes et bleues. Vive le printemps !

Nous avons été chaleureusement accueillis par Maria, permanente du Foyer de Charité qui nous en a expliqué le fonctionnement ainsi que le déroulé de la journée. Ensuite, vint le premier temps d’enseignement du père Bruno Charnin, consacré aux effets de la Résurrection. « Celle-ci, nous dit-il, nous permet de mettre en œuvre ce que Jésus nous a demandé dans l’Evangile. Le salut du monde s’est opéré par la Croix qui nous a obtenu le Pardon des péchés et la Réconciliation du monde avec Dieu. Mais il a fallu la Résurrection pour qu’ait lieu le relèvement de notre nature. Et ensuite la Pentecôte avec la descente de l’Esprit-Saint qui nous met en participation à la vie divine, c’est-à-dire à cet échange d’amour entre le Père et le Fils, par l’Esprit ».

On le voit, le niveau de la prédication était assez exigeant et d’ailleurs, le silence régnant dans la salle attestait de la ferveur concentrée des retraitants ! Ensuite, nous était proposée une heure d’adoration du Saint Sacrement à la chapelle avec possibilité de demander le sacrement de Réconciliation. Puis ce fut le déjeuner dans la belle salle décorée d’un tableau des noces de Cana. L’après-midi, certains se rassemblèrent à la chapelle pour un chapelet de la Miséricorde tandis que d’autres se promenaient dans le parc.

Après un second enseignement, le père Bruno et le père Alain Eschermann concélébrèrent la messe. Nous y avons prié aux intentions de nos absents et de la maman du père Bruno qui vivait ses dernières heures.

Une photo de groupe couronnait cette belle journée avant le retour en car vers le quotidien embelli par ce moment spirituel.

Marie-Agnès Mardoc

Echos de Meulan n° 621