Liberté, égalité, et … ?

Où est passée la fraternité ? On entend beaucoup parler de liberté, sans trop savoir d’ailleurs à quoi elle engage…

On entend beaucoup parler d’égalité, en confondant souvent d’ailleurs avec identité ou similitude…

On n’entend plus parler de fraternité, ce mot inventé par saint Pierre dans sa première lettre (1P 2, 17 ; 5,9) que l’on traduit par « aimez l’ensemble de vos frères ». Nous avons tellement besoin de fraternité dans notre communauté paroissiale, elle nous rend tellement heureux lorsque nous en faisons l’expérience. Le père Fabrice vendredi soir nous l’a décrite comme trouvant sa source dans l’arrêt des critiques systématiques de ce que sont les uns et font les autres. Cette fraternité est le socle de notre vie paroissiale, elle est réellement une élévation de nos âmes vers Dieu. Alors que samedi nous fêtons dans la prière la béatifcation de 19 martyrs d’Algérie dont les moines de Tibhirine, nous apprenons que cette fraternité peut même être universelle. En efet, le père Christian de Chergé a été sommé, quelques mois avant son assassinat, de choisir entre les musulmans et les chrétiens. Il a répondu : « comment puis-je choisir entre mes frères ? ».

Cette fraternité, chers paroissiens, peut nous mener très haut.

Bel Avent à tous.

Père Matthieu BERGER+, curé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *