REPAS SOLIDARITÉ A JUZIERS : Ebola au Congo RDC

Comme chaque année, l’association paroissiale de Juziers a organisé le repas Solidarité, cette fois-ci, au profit du Congo RDC, ce pays étant durement éprouvé par l’Ebola. Le bénéfice de cet événement d’environ 1.700 euros, sera versé à la Caritas d’Itipo. Cet argent servira à la reconstruction de maisons, à acheter des médicaments et à fournir une aide alimentaire.Nous avons accueilli le docteur Demoinet, ancien médecin de Juziers, qui revient d’une mission dans le cadre de l’organisation humanitaire AGIRabcd . Il était à Itipo petite ville qui est un des 3 foyers initiaux de l’Ebola. Nous avons eu le plaisir d’avoir parmi nous M. le Maire de Juziers ainsi qu’un grand nombre de conseillers et le père Mathieu Berger curé du groupement paroissial.

Pour mieux comprendre les enjeux, voici la situation :

  • L’Ebola est une maladie grave, souvent mortelle à 90%. Elle est apparue la première fois en 1976 en République démocratique du Congo et au Soudan. En août 2018 une nouvelle épidémie a fait 300 morts. L’origine du virus semble désigner certaines chauves-souris. Les pygmées, grands chasseurs à l’arc, vu la déforestation et la diminution des animaux sauvages, tuent les chauves souris pour se nourrir et contractent ainsi le virus.
  • L’infection se propage par contact avec des animaux infectés soit en les dépeçant, soit en les cuisant ou mangeant, soit avec le sang ou des secrétions (selles, urine, salive, sperme) de personnes infectées.
  • Les personnes les plus exposées au risque sont les agents de santé (l’infirmière en chef d’Itipo est décédée), les membres des familles en contact étroit avec le malade, les parents ou amis en contact direct avec le corps du défunt lors de rites d’inhumation.
  • Les soignants portent une combinaison intégrale. En général, il est difficile de la garder plus de 20 minutes à cause de la chaleur. Depuis peu, le personnel de santé et les personnes exposées sont vaccinés avec un nouveau vaccin expérimental. Il n’y a malheureusement pas assez de doses produites.

Le docteur Demoinet a présenté le centre de soins d’Itipo comprenant même un bloc opératoire payé par un Français mécène et nous a beaucoup parlé des religieuses qui jouent un grand rôle au niveau du centre, mais aussi auprès de la population. Elles sont engagées dans l’éducation, la santé et la promotion sociale et soignent près de 5.500 patients tout autour d’Itipo.  Les Sœurs de la Charité prodiguent des soins au travers de visites dans les différents villages, transportent des vaccins pendant les campagnes de vaccination, achètent et cheminent des marchandises y compris divers matériaux, de la nourriture et des médicaments, tout ce qui est nécessaire à cette population qui est dans un état de pauvreté indescriptible.

Le docteur Demoinet nous a parlé aussi d’enfants d’Itipo qui ont besoin de soins particuliers et qu’il voudrait sauver. Ainsi le petit Moize, 7 ans pesant à peine 10kg, a eu son œsophage brûlé en buvant de la soude utilisée pour faire du savon; il aurait besoin d’être opéré en France ou à Kinshasa. Il y aussi Junior qui a le visage complètement brûlé par un liquide chaud, par accident ménager. Il y a également Nadia, 14 ans, gravement brûlée avec des lésions au visage, mais surtout des cicatrices qui lui ont fait perdre l’usage de ses mains et de ses poignets. Pour ces 3 enfants, le docteur Demoinet veut lancer un appel pour récolter des fonds. Son témoignage, diapos à l’appui, a bouleversé l’assistance.

Le diaporama présenté nous a fait découvrir de beaux paysages et un centre de soins efficace tenu par des religieuses pleines de courage, ce qui donne envie de les aider. A la fin de son intervention, le docteur Demoinet a montré une courte vidéo de la messe dominicale dans une église avec 500 fidèles. La messe n’a duré que 4 heures et à la fin, prêtres et fidèles quittent l’église en dansant et chantant. Cela change un peu de nos habitudes.

Les personnes désirant revoir le diaporama ou mieux comprendre la mission du docteur Demoinet, peuvent adresser un mail à l’association paroissiale de Juziers à l’adresse :  pascal.legal589@orange.fr

Grâce à la générosité des convives et à l’engagement des membres de l’association paroissiale, sans oublier toutes les bonnes volontés, ce dîner contribuera à aider la population d’Itipo à surmonter ses difficultés actuelles pour reconstruire son avenir.

Louis et Helga Abécassis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.