Revenons aux saveurs spirituelles

Prenons le temps, pendant cette période de carême, de goûter à nouveau à tout ce qui nous fait aller vers Dieu. Il est un temps de conversion dans le sens où nous sommes invités à nous libérer de tout ce qui peut nous aliéner dans nos rapports aux choses ou aux autres. Ce retour à la sobriété que nous propose notre foi pendant 40 jours, nous permet de revenir au goût de Dieu. La simplicité de la liturgie en est d’ailleurs la première expression. La charité, le jeûne et la prière laissent au Seigneur la possibilité de nous guérir de nos maladies spirituelles qui nous réduisent, et nous ferment à une vie libre et heureuse. « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades » (Marc 2, 17).

Bon carême à tous !

Père Matthieu BERGER+, curé

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.